Le velo pour les nuls - part 4

et voila le dernier volet, qui ne comprend pas de chapitre maintenance par ailleurs. on trouve tout les conseils possibles sur google et youtube a ce sujet !

Conseils en vrac:


  1. Trouver son velo

  • Je ne suis certainement pas la meilleure personne pour expliquer comment proceder a l'achat de sa monture de voyage, et plus encore en France ou en Europe ! En ce qui concerne l'Asie ou l'Amerique du Sud j'ai bien d'avantage de reperes meme si je suis loin d'etre un specialiste sur la question.

  • Quoi qu'il en soit, les boutiques de cyclisme vendent les MTB realises en series par plusieurs grands constructeurs comme Canondale, GT, Giant ou Trek parmis tant d'autres. Vous pouvez trouver la liste des elements constituants chaque modele sur les sites respectifs des constructeurs ou eventuellement sur Bikepedia (en renseignant la marque, le modele et l'annee de construction). Sinon interrogez le vendeur (s'il connaît sa camelotte !) ou debrouillez vous en inspectant chaques parties du velo.

  • Trouver la perle rare, le bon velo correctement equipe sans trop de points faibles, ni trop de matos dispendieux pour un juste prix est generalement un exercice difficile. Souvent, quand un modele est vendu a bas prix c'est qu'il comporte des elements foireux comme un moyeu arriere Freewheel et/ou une transmission super bas de gamme. Upgrader un velo pas cher pour qu'il tienne la distance peut devenir plus onereux que d'acheter un modele un peu classe. Refaire construire une roue arriere avec moyeu et jante digne de ce nom coute une blinde !


  • Avec un velo achete d'occasion on peut s'y retrouver financierement meme si le remplacement de certaines parties est couteux. A ce propos, le remplacement de pieces par du matos de 2nde main est souvent une bonne solution pour eviter de trop se ruiner; mais certainement pas pour les elements de la transmission du trio Cassette-Chaine-Pedalier qui ont une esperance de vie plus limitee (lie au km effectues).

  1. Connaitre les produits des manufacturiers

  • Il est important de connaître un minimum ce que les constructeurs de pieces pour velos nous proposent. Pas forcement de tout savoir mais d'avoir au moins une idee de la qualite de leurs differentes gammes de produits.

  • Et en matiere de constructeurs, il en est un qui a une position ultra dominante sur le marche au point que la plupart des velos (de route et MTB) conçus sur la planete en comporte des elements. Il s'agit du japonais Shimano qui de par sa position est devenu la reference mondiale, en particulier en ce qui concerne les elements de la transmission.

  • Meme si beaucoup de concurrents comme SRAM par exemple proposent de tres bonnes choses egalement, il est rare de trouver un velo sans le moindre composant Shimano donc autant connaître un peu leurs produits.

  • Shimano vend ses produits par groupsets (ou labels si vous preferez) qui sont senses regrouper les produits a la fois par le nombre de vitesses disponibles et le niveau de qualite. Dans la categorie MTB, les groupsets sont les suivants: Tourney (6,7&8v), Altus (8v), Acera (8&9v), Alivio (8&9v), Deore (9&10v), SLX (10v), Deore XT (10v) and XTR (11v).


  • Pour les MTB chez SRAM on retrouve les groupsets suivants: X3*, X4*, X5, X7, X9, X1, X0, X01 ...etc (* les groupes X3 et X4 prevus pour 7 et 8 vitesses ne sont plus fabriques, ce qui est tres con soit dit en passant).


  • Les produits Tourney et Altus sont de loin les moins chers mais le niveau de qualite est plutot pauvre. Ils sont globalement a proscrire pour un voyage a long terme sous peine de consacrer beaucoup de temps et d'energie a reparer et rechercher des pieces de rechange. J'en parle d'experience car mon premier clou lors de mon periple asiatique 2010-2011 etait integralement equipe en Tourney. En l'espace d'un an j'ai pratiquement tout nique et remplace: le moyeu Freewheel, l'axe de pedalier (2 fois), une manette de frein-vitesse, le derailleur avant et use la chaine (2 fois), le pedalier (2 fois) et la cassette ! A titre de comparaison, les pieces d'usure de nos velos actuels (cassette,chaine et pedalier) commencent tout juste a presenter les signes de fin de vie apres plus d'un an d'usage presque intensif.


  • Les pieces haut de gamme en SLX, Deore XT et XTR sont certainement de tres grande qualite et fonctionnent tres probablement parfaitement … mais voila, avec l'argent investi pour un matos de ce genre vous pouvez aisement vous payer a la place 2 ou 3 excellents MTB de milieu de gamme ! Chacun fait ce qu'il veut de son pognon apres tout mais il n'est pas absolument vital d'avoir des trucs de cette valeur pour avoir un velo performant. Il n'est pas question d'utiliser ces MTB pour faire exclusivement de la descente hors-piste de toutes facons !


  • En choisissant des pieces parmis les gammes Acera, Alivio et eventuellement Deore il y a de quoi faire d'excellents assemblages pour un velo de cyclo-tourisme. On trouve des trucs de bonne qualite, solides et efficaces sans investir des sommes folles de fric. Pour en avoir discute avec un grand nombre de cyclistes au long cours d'horrizons divers je peux affirmer qu'une transmission Acera fonctionnera tres bien et quoi qu'il arrive aussi longtemps qu'une en XTR !

  • Quoi qu'il arrive, les pieces pour biciclettes sont elles aussi affectees par le syndrome de d'obsolescence programmee, la ruse consiste a ne produire que des produits toujours plus legers mais de fait moins resistants a long terme; c'est comme ca qu'on fait de la croissance il parait ...

3. Compatibilites de materiel
  • Quand on doit constituer sa propre configuration sur un MTB il faut tenir compte des problemes de compatibilites. Si on melange des produits de marques differentes bien entendu mais aussi entre matos de gammes differentes du meme constructeur.

  • En general, les concurents de Shimano font en sorte que leurs produits soient compatibles avec ceux de ce dernier mais ce n'est pas toujours le cas.

    Par exemple il est possible de melanger du Shimano et du SRAM dans la meme transmission mais pas de n'importe quelle maniere : cassettes, chaines ou meme pedaliers sont interchangeables mais un derailleur ne fonctionnera qu'avec une manette de la meme marque par exemple.


  • En ce qui concerne les problemes de compatibilites entre produits Shimano le mieux est de consulter la section concernee sur leur site et de charger les fichiers pdf archive si le matos est plus ancien.

  • Cela dit, les problemes de compatibilites chez Shimano apparaissent principalement si l'on mixe des elements de differents groupsets prevus differentes vitesses. Certaines configurations sont impossibles a realiser, c'est un fait. Cependant certaines incompatibilites ne sont pas toujours redibitoires et une configuration bancale sur le papier peut fonctionner sans problemes a l'aide de 2-3 bricoles.


  • Par exemple un derailleur avant est souvent determine pour un certain nombre de vitesses de la cassette meme si sa principale fonction est de passer les plateaux. Pourtant une cassette de 8 vitesses est exactement aussi large qu'une de 10v par exemple, seuls la largeur des cogs et l'espace entre eux differe. Donc dans l'absolu les deplacements extremes de la chaine conserveront les memes proportions et ne devraient pas affecter le derailleur avant. Le seul vrai probleme serait la largeur de la chaine: bien plus etroite pour du 10v que du 8v. Ainsi un derailleur avant prevu pour 10v installe dans une transmission de 8v peut etre problematique car la chaine plus large frotterait dans la cage du derailleur … a moins d'elargir un poil cette cage avec une pince !

  • De la meme maniere, un derailleur arriere prevu pour 8v peut fonctionner dans une installation de 9v ou meme 10v (tant que la manette comporte le nombre de vitesses voulues). La encore, la chaine plus etroite de 10v par exemple pourrait ne pas s'emboiter correctement sur les galets trop larges du derailleur prevu pour 8v. Une chaine de 10v sur un derailleur de 9v ou une chaine de 9v sur un derailleur de 8v serait bien moins problematique en tout cas.

  • Par contre il faut imperativement utiliser la chaine appropriee pour la cassette: une chaine trop large va bousiller (et se bousiller) la cassette tres rapidement et une chaine trop etroite n'accrochera pas suffisament les dents des diffrents cogs et niquera le tout egalement !

  • Bref il faut toujours se renseigner avant de realiser sa propre installation, il y a beaucoup de pieges a eviter.

    Article suivant :
    Cartes de voyage
    Billet précédent :
    Le velo pour les nuls - part 3

    Commentaires

    Salut Sylvain!

    Je tenais à te remercier pour tous tes topics sur le vélo! :D
    J'ai lu avec attention ce que tu y disais de manière très réaliste, et je me suis dit : "eh, c'est la moindre des choses de le remercier!"
    Rendre service, une grande sagesse de ta part :)

    Tes conseils vont m'être d'une grande utilité, car après avoir un peu beaucoup foiré le tour du monde à pied que j'ai si longtemps préparé, j'ai bidouillé quelques sorties en Europe et maintenant au Canada, mais rien de vraiment transportant. Cependant avec un ami depuis un an on prépare de prendre nos vélos depuis la France vers l'Asie au printemps prochain, avec une direction mais pas de destination, pour vivre le chemin! :D
    Alors merci beaucoup pour tous tes conseils, ils vont nous être précieux!
    (Pour la petite histoire, comme il travaille dans les montagnes sans le web, je lui ai imprimé tes quatre posts et envoyé par lettre, qu'il puisse apprendre ses leçons! :-p)

    Profite de ta vie à deux maintenant, il n'y a rien de mieux que le partage, pas vrai? ;)
    Bye
    Esteban

    Ajouter un commentaire
    (obligatoire, ne sera pas publié sur le site)
    (facultatif)